Le Suunto Eon Core mérite-t-il d’être connu ?

1 juin 2018 Equipement, News1

Chers plongeurs,

J’ai eu l’opportunité grâce à la rencontre de l’équipe Beuchat, d’avoir entre mes mains et pour vous, l’un de leurs tout derniers ordinateurs de plongée qu’ils distribuent en France ; l’Eon Core de la marque connue internationalement : Suunto.

J’ai donc eu la possibilité de le tester dans divers configurations. Avant de vous donner mon ressenti au cours de ces plongées il faut que je vous éclaire rapidement sur les spécificités de cet appareil qui m’ont attirées. Il m’a été présenté comme comprenant les fonctions principales de sont grand frère l’Eon Steel que certains connaissent peut être déjà, mais avec un relooking pour le rendre complètement ancré dans l’ère du temps.

Je vous épargne la redite de la fiche technique qui est disponible en ligne si vous voulez la consulter.

En résumé on a donc :

– Un nouvel affichage clair

– Un design moderne de trois coloris différents

– Une alimentation sur batterie rechargeable en USB

– Une connectivité sur mobile avec appli dédiée pour exploitation des données

– La gestion multigaz nitrox, trimix et pression partielle constante

– Une profondeur maximum d’utilisation de 80m

Prise en main en mer du bord

J’ai eu dans mes mains le modèle avec le boitier blanc et noir (le plus beau à mes yeux). Pour comparaison j’ai plongé lors de ces essais avec une solide référence, mon fidèle ordinateur de plongée Petrel de Shearwater que j’aime beaucoup mais paraît de suite beaucoup moins esthétique. Ce qui change aussi c’est le poids, l’ordinateur Eon Core est très léger (154 g) et se laisse oublier au poignet. Niveau bracelet c’est simple et efficace, aucune difficulté pour l’attacher autour de mon étanche même avec d’épais sous vêtements. Le paramétrage par contre sans lecture du mode d’emploi avant (c’est pas bien je sais…), n’est lui pas totalement intuitif mais en tâtonnant on arrive rapidement à faire le tour des menus et les boutons se manipulent facilement avec des gants.

La première plongée a donc été faite un matin de jour férié du mois dernier à la Calanque de Callelongue avec mon compagnon Gregory qui heureusement avait mis une carte mémoire dans sa caméra ce jour là et a pu vous faire cette petite vidéo en situation.

 

Et si on regardait ce qu’il donne en eau douce sous terre…

C’est cette fois ci en Ardèche à l’occasion d’une plongée souterraine que j’ai replongé avec l’Eon Core. L’objectif du jour était de filmer la cavité jusqu’à 40m et toujours à l’air dans le puit du Goul du pont, site majeur des amateurs de la discipline que nous ne tarderons pas de vous présenter plus en détail prochainement… J’espère donc que vous me pardonnerez les images perfectibles de l’ordinateur que je vous propose ici. Sur cette plongée j’ai adoré dans le noir complet la possibilité de surveiller mes paramètres facilement derrière mon matériel vidéo et sans faire de mouvements parasites à l’image. J’ai moins aimé la lecture de l’écran quand j’y mettais les 6000 lumens de mes phares BigBlue dessus par rapport au Petrel. Par contre avec ma petite frontale aucun reflet avec l’Eon Core et son algorythme est peu pénalisant et j’ai eu moins de paliers que sur mon Petrel qui m’a fait faire 8min de pallier (réglages Gradient Factors 30/70 en passant en mode circuit ouvert sur mes paramètres recycleur trimix hypoxique ce qui explique cela avec du 80/80 ça aurait du être plus proche), contre 2min avec le Suunto sans rien changer aux réglages de base.

Poussé plus loin en mode recycleur !..

Pour les lecteurs tek désolé vous risquez d’être déçus. Je compte faire prochainement une sortie encore sous terre au diluant air avec cet ordinateur de plongée, j’essayerai de vous écrire encore un compte rendu. Toutefois je n’ai pas planifié de plongée au trimix dans les jours à venir et il faudra bien que je le rende, aussi je ne peut pas vous parler dans cet article de l’exploitation de l’application mobile mais peut être une prochaine fois.

Alors, cet appareil est-il fait pour vous ?

A la question ci dessus je vous répondrait sans aucun doute oui à la condition que vous ne fassiez pas des plongées profondes au-delà de 80m. C’est idéal en premier ordinateur ou pour changer de modèle. J’ai aussi oublié de vous dire que différents modes d’affichage pouvait être choisis ce qui peut être utile selon votre vision.

En synthèse, voici la liste des avantages que j’ai trouvé à l’Eon Core :

– il s’agit d’un véritable bijoux de technologie. Oui il est très beau et on adorera pour les geeks son appli !

– il est adapté pour >99 % des plongées faites dans le monde (air, nitrox, trimix et recycleur)

– il confère une lecture excellente de ses paramètres (j’ai pas encore testé mieux)

– il est proposé à un tarif très correct en raison de ses capacités (699 euros prix public indicatif) là où il faudrait rajouter autour de 200 euros pour un ordinateur plus Tech permettant d’aller plus profond avec

 

Pour conclure l‘Eon Core est un ordinateur de plongée qui mérite donc bien d’être connu et acheté par ceux qui ont le budget quelque soit leurs niveaux s’ils ne prévoient pas des plongées très profondes (au delà de 80m). J’ai pour habitude de recommander autre chose comme ordinateurs aux plongeurs (généralement les premiers prix aux débutants) mais ces essais m’auront convaincu.

Je l’aurais bien gardé si j’avais pu ! Et vous, vous donne-t-il envie ?…

Si mon article vous a plu je serait ravi de le savoir dans un petit commentaire d’encouragement, si vous avez des questions sur cet ordinateur de plongée c’est également le lieu. Vous pouvez aussi vous inscrire à notre newsletter en rejoignant notre communauté et rester informés de notre activité chez Click-Dive ainsi que de l’actualité plongée.

A bientôt pour un nouveau test !

Brice MASI

Dernière photo de l’article provenant du site officiel Suunto

 

One thought on “Le Suunto Eon Core mérite-t-il d’être connu ?

  1. daniau

    30 septembre 2018

    salut
    merci pour ton article et tes précieux conseils. Je recherche mon premier ordinateur et tu m’auras définitivement convaincu!!
    merci

Leave a Comment